fbpx

2018 s’en est donc allée sur une fin d’année marquée par les gilets jaunes et l’attentat de Strasbourg. Les Français moyens que nous sommes ont donc légitimement le droit de considérer que nous ne nous en sortons pas.