fbpx

En ce dernier mois de l’année 2020, on aurait pu :

> Vous parler de cette crise sanitaire qui n’en finit pas et qui nous mène dans des difficultés manifestement tout aussi importantes en 2021 que cette année,

> Vous faire part de notre étonnement sur ces vaccins dont le principal bénéfice est actuellement de faire monter le cours de bourse de ceux qui les annoncent,

> Vous donner notre sentiment sur cette société française de plus en plus déchirée par la religion, la violence,…

> Vous faire partager notre inquiétude sur une France bien malade de beaucoup de choses et qui, avant d’être soignée, veut s’inoculer une réforme des retraites, certes nécessaire, mais actuellement mal venue,

> Vous communiquer notre indignation devant les amalgames faits vis-à-vis des forces de l’ordre, parmi lesquels on retient quelques mauvaises brebis en oubliant généreusement le côté indispensable de « l’ensemble du troupeau » pour la bonne marche de notre société,

> Vous rappeler notre tristesse devant le décès de ces immenses champions qu’ont été Dominici, Maradona ou Secrétin,

> S’étonner avec vous de l’incohérence de la haute administration française qui a géré l’économie pendant la Covid d’une manière peu lisible. Qu’est-ce qu’un commerce essentiel, pourquoi beaucoup de monde dans les grandes surfaces et des petits commerçants obligés de baisser le rideau, pourquoi des restaurateurs et hôteliers dans la plus grande détresse ?

> Se désespérer de décisions étatiques incohérentes, entre autres dans les futures méthodes de construire. En effet, comment privilégier, dans une filière éprouvée comme la nôtre, un seul matériau incapable d’assurer une telle demande ?

> Se lamenter de fêtes de fin d’année particulières avec des stations de ski ouvertes pour ne pas skier, des réunions familiales contingentées,…

Mais nous avons pris le parti de tout simplement souhaiter un joyeux Noël à l’ensemble de nos collaborateurs et aux vôtres qui ont permis de sauver une année si mal engagée.

Une pensée pour leurs familles, mais également les vôtres et vous remercier tous pour votre confiance que nous allons tout faire pour conserver, entre autres à travers des investissements innovants dès le début de 2021.

Une fois de plus, ceux qui travaillent ou qu’on empêche actuellement de travailler, qui se lèvent le matin pour payer des impôts, qui donnent le meilleur à leurs enfants et qui n’auront intéressé,comme d’habitude, personne, auront écrit l’histoire d’une société française qu’ils ont à nouveau sauvée d’une catastrophe annoncée.

Profitez des vôtres, d’un repos tant mérité et rendez-vous en 2021 en prenant soin de vous, à travers un respect civique des règles sanitaires actuellement imposées.